Une fois n’est pas coutume, le CRT Bretagne s’est intéressé aux vacances des Bretons eux-mêmes. Ainsi, dans le cadre de l’étude réalisée en partenariat avec les 12 autres régions et pilotée par le CRT Bretagne, un focus plus particulier a été réalisé auprès des habitants de la région.

En temps normal, 82% des Bretons partent en vacances et/ou en week-end entre juin et septembre. Si leurs week-ends se répartissent tout au long de cette période, le mois d’août rencontre un large plébiscite des Bretons pour les vacances et longs séjours. Mais qu’en sera-t-il cette année ?

Entre juin et septembre 2020, 51% des Bretons pensent partir en vacances, une proportion identique à la moyenne nationale et qui pourrait augmenter sachant que près de 20% sont encore indécis.

Si la moitié d’entre eux optera pour un séjour littoral, environ 1 Breton sur 4 partira se mettre au vert à la campagne et 8% prendront de la hauteur avec des séjours à la montagne. En terme de destination, la Bretagne figure en tête des régions privilégiées pour leurs vacances ! Ainsi, près d’1 Breton sur 4 restera dans la région cette année, privilégiant les destinations touristiques littorales et notamment celles de la côte sud. Nouvelle Aquitaine (12%), Pays de la Loire (8%) et Auvergne Rhône-Alpes (6%) suivent dans le classement.

Pour ceux qui n’avaient pas réservé leurs séjours avant le confinement ou qui ont été amené à le revoir, l’organisation de ces vacances requiert un certain nombre de garanties, tant sur le respect des gestes barrière dans tous les lieux publics, restaurants, commerces, lieux de visites… que sur l’ouverture des sites et espaces naturels eux-mêmes, il s’agit de pouvoir profiter de ses vacances ! A noter que, plus que la moyenne nationale, les Bretons vont rechercher des destinations de séjour peu touchées par le COVID19.

Et bien entendu les vacances 2020 seront un peu différentes des vacances habituelles. Au-delà de la vigilance accordée au respect des démarches sanitaires, les Bretons chercheront à consommer local, à éviter les grandes manifestations. Ils privilégieront des espaces moins fréquentés, des destinations nature, bien entendu françaises voire bretonnes. 68% des Bretons opteront aussi plus fréquemment pour des hébergements engagés dans une démarche de développement durable. Comparé à la moyenne nationale, les Bretons auront moins tendance à raccourcir la durée de leurs séjours pour leurs prochaines vacances. Si 40% envisagent de longs séjours en hébergement marchand, c’est en hébergement locatif qu’ils seront les plus fréquents.

En plus de leurs vacances, 2/3 des Bretons réaliseront plus d’excursions dans leur région qu’à l’accoutumée. Pour cette pratique, ils recherchent en priorité des grands espaces naturels, des itinéraires de randonnée pédestre, des sites patrimoniaux, des parcs et jardins ou encore des lieux de baignade.

Le détail des résultats est disponible ici.