50% des Français déclarent vouloir partir et seuls 25% d’entre eux ont déjà effectué une réservation. Ils plébiscitent plus que les autres années encore les destinations françaises, avec une prédilection, comme à l’accoutumée, pour les littoraux. Toutefois ils demeurent très vigilants, dans leurs choix d’hébergements et de visites, sur le respect des mesures sanitaires.
L’enquête a été menée pour le compte d’ADN Tourisme et pilotée par le CRT Bretagne, avec la participation des 13 Régions métropolitaines.

Un Français sur deux prêt à partir

La période que nous venons de vivre a profondément perturbé l’organisation des traditionnelles vacances estivales. Entre interdiction et incertitude, les Français, qui généralement réservent dès le printemps leurs vacances d’été, ont attendu que la situation soit plus claire avant de se décider. Les phases progressives du déconfinement leur permettent désormais de concrétiser leurs projets de vacances.
Ainsi,
1 Français sur 2 déclare qu’il partira en vacances et/ou en weekends entre juin et septembre 2020. Ce chiffre pourrait augmenter dans les semaines à venir, 22% des Français ne s’étant pas encore décidés, mais il est très en recul par rapport aux années précédentes. En effet, habituellement, 83 % des Français partent en vacances et/ou en weekends.
Seule la moitié de ces Français ayant prévu de partir ont déjà réservé leur séjour. Pour les autres, tout reste à faire : 20% d’entre eux attendent même le dernier moment afin de concrétiser leurs vacances.
Le contexte sanitaire a également conduit à annuler ou revoir certains projets, notamment dans les choix de destinations. Ainsi, parmi les 28% de Français certains de ne pas partir cet été, 1/3 ont annulé leurs projets initiaux, pour éviter les déplacements, par crainte d’un regain de l’épidémie ou encore compte tenu de l’impact financier de la crise sur leur budget.

Des vacances en France, avec pour premier critère la sécurité

Sans surprise, cet été, les vacances se dérouleront prioritairement en France : 86% des Français (contre 75% en 2019) ont décidé de séjourner dans l’Hexagone. Ils privilégieront les destinations littorales (43%), comme c’est habituellement le cas à cette période, ou encore la campagne (27%) et, dans une moindre mesure, la montagne (12%).
Toutefois,
la moitié des Français affirment que leurs vacances 2020 ne ressembleront pas à celles des années précédentes.
Les Français seront très vigilants au respect des gestes barrières, mesures d’hygiènes et démarches sanitaires mis en place aussi bien dans les hébergements que dans les sites de visites ou encore par les commerces.
Ils souhaitent veiller à la réussite de leurs vacances
en s’assurant de l’ouverture des sites et lieux de visite avant de choisir une destination de vacances, mais également des conditions de remboursement et/ou d’annulation existantes en cas de nouvelles mesures de confinement.

Des critères de choix bousculés par le COVID-19

Les critères de choix des destinations de vacances sont également impactés par la crise. Alors que les paysages et l’accueil figuraient en tête des
critères déterminants de choix, ils sont détrônés, cette année, par le budget et la sécurité.
La recherche de calme, de lieux favorables au ressourcement et peu fréquentés
passe également devant ces critères habituellement prioritaires. La suite du classement est moins perturbée : dépaysement, facilité d’accès, richesses patrimoniales, gastronomie et art de vivre…
Au niveau de leur consommation sur place, les Français seront particulièrement friands de produits locaux.
Il est à noter que 72% des Français tendent à privilégier les destinations qui ont été davantage épargnées par le Covid-19.

Au-delà des vacances, des envies d’excursion

La fin du confinement a entraîné chez les Français des envies de sorties, de balades, d’expériences à proximité de chez eux ! 59% des Français envisagent de réaliser plus d’excursions cet été qu’à l’accoutumée. Ils privilégieront, là aussi, les sites naturels et les grands espaces, les parcs et jardins et renoueront avec l’activité physique, notamment la randonnée pédestre.
Bien qu’à proximité de chez eux, ils demeureront toujours vigilants à l’application des protocoles sanitaires et gestes barrières lors de ces excursions et s’interdiront certains types de sites ou de structures afin d’éviter la foule et la promiscuité.

Une enquête menée par l'ensemble des régions métropolitaines

Cette enquêté a été menée par les 13 Régions métropolitaines et leurs Comités régionaux de tourisme. En effet, ceux-ci ont souhaité collectivement mieux comprendre les envies des Français et leurs attentes en matière de vacances sur la période de juin à septembre 2020, afin d’accompagner les professionnels du tourisme dans la reprise. Dans ce but, 2000 Français représentatifs ont été interrogés entre le 8 et le 17 juin 2020.

Les résultats d’une enquête dédiée à la région Bretagne paraîtra la semaine prochaine.