La fréquentation touristique des vacances de février recule de 3 % en Bretagne par rapport à 2020.

 

L’analyse des données Flux Vision Tourisme, issues de la téléphonie mobile nous permet de dresser un premier bilan des vacances de février.

Ces vacances scolaires ne constituent pas le point d’orgue du tourisme en Bretagne et représentent généralement moins de 5 % de la fréquentation touristique annuelle de la région.

La clientèle originaire d’Ile de France a bondi de 25 % par rapport à l’année dernière. Les Franciliens, principale clientèle de la région, représentent 35 % des nuitées touristiques enregistrées en Bretagne durant ces vacances de février. La Bretagne a sans doute bénéficier du report de fréquentation d’une partie de la clientèle habituée aux sports d’hiver.

Les bretons, 2ème clientèle touristique de la région, ont également été plus nombreux à passer leurs vacances d’hiver en Bretagne. Le nombre de nuitées touristiques réalisées par des Bretons, en Bretagne, mais dans un département différent de celui de leur résidence principale, progresse ainsi de 8 % par rapport à 2020 et représente 20 % des nuitées touristiques de la région.

Même constat pour la clientèle ligérienne, en 3ème position, qui progresse de 15 % par rapport à l’an dernier et représente 13 % des nuitées réalisées. Les autres clientèles de proximité, en provenance de Normandie et du Centre – Val de Loire, ont également répondu présentes et progressent respectivement de 5 % et 8 % par rapport à l’année passée. Au global, le nombre de nuitées françaises enregistré en Bretagne pendant ces vacances est en hausse de 11 % par rapport aux vacances de février 2020.

 

 

Si la clientèle de proximité a permis de booster la fréquentation touristique française sur ces premières vacances de l’année 2021, et ce malgré les contraintes sanitaires telles que le couvre-feu ou encore la fermeture des restaurants et de nombreuses activités culturelles et de loisirs, elle n’a cependant pas pu complètement endiguer l’effondrement de la clientèle internationale. Toute nationalité confondue, la fréquentation touristique étrangère chute de 50 % et ne représente plus que 11 % des nuitées sur la période contre 22 % l’année dernière.

Au final, la fréquentation touristique régionale durant les vacances de février 2021 recule de 3 % par rapport à celle de 2020.

Votre interlocuteur

Arnaud Defosse
Chargé d’études
a-defosse@tourismebretagne.com