La Direction générale des Entreprises (DGE) a lancé un appel à projet en janvier 2020 afin de mettre à l’honneur l’offre de tourisme de savoir-faire sur le territoire français. L’ambition : doubler, d’ici cinq ans, le nombre d’entreprises françaises ouvertes à la visite.

Après avoir constitué un groupe de travail régional et procédé à un diagnostic de l’offre avec l’aide de ses partenaires, Tourisme Bretagne a décidé de rejoindre le projet en 2022 au côté d’Entreprise & Découverte et des 9 autres régions engagées : Centre-Val de Loire, Grand Est, Hauts-de-France, Normandie et Provence-Alpes-Côte d’Azur, Ile de France, Bourgogne-Franche-Comté, Auvergne-Rhône-Alpes et Occitanie.

Votre interlocutrice

Amandine Launay
Chargée de production touristique

Le tourisme de savoir-faire répond aux orientations fortes du tourisme en Bretagne

La visite d’entreprise est en adéquation avec l’état d’esprit « slow » adopté par la Bretagne et permet de valoriser l’identité de la région à travers la découverte des savoir-faire. Prendre son temps, aller à la rencontre de, découvrir des richesses insoupçonnées…

De plus, les entreprises se visitent toute l’année et ne sont pas liées aux grandes zones touristiques. Elles sont a contrario distribuées sur le territoire.

 

Deux objectifs principaux pour la Bretagne

  • Développer et professionnaliser la filière en encourageant un tourisme hors saison ;
  • Promouvoir l’offre de tourisme de savoir-faire en s’appuyant sur l’identité bretonne et en déconstruisant certains clichés associés.

Un plan d’action partagé

Vendredi 3 juin, un plan d’action partagé a été proposé aux partenaires de Tourisme Bretagne avec une vision à 2-3 ans.

Structuré en quatre catégories, il projette de :

  • Professionnaliser l’offre de visite existante en poursuivant le travail de recensement et en accompagnant la professionnalisation des entreprises par des audits, des formations, un pool d’experts… ;
  • Diversifier l’offre existante en mobilisant des filières et en sensibilisant des entreprises potentielles ;
  • Promouvoir la filière en nouant des partenariats et en poursuivant l’animation de la semaine du tourisme économique et des savoir-faire pilotés par OTB ;
  • Mettre en place des actions transverses comme le soutien aux entreprises et la fédération des acteurs.

 

 

Des constats encourageants et des filières d’avenir  

Malgré une répartition inégale de l’offre entre les départements, les acteurs sont tous prêts à s’investir dans la filière du tourisme de savoir-faire.

On note une forte présence des secteurs agroalimentaire, agriculture/pêche, brassicole et cidricole ainsi qu’une présence discrète de la filière cosmétiques et mode et de la filière Mer.

 

Prochaine étape ? Mise en place opérationnelle du plan d’action.

 

Vous êtes intéressé par la dynamique, n’hésitez pas à contacter Amandine Launay – a-launay@tourismebretagne.com