Belle-Île a été identifiée comme l’un des sites d’exception bénéficiant d’un accompagnement régional afin de proposer une expérience visiteur optimale. Pour se faire, l’une des premières étapes est de mieux connaître les visiteurs de l’île, leurs attentes et pratiques. Aussi, à l’image de l’enquête REFLET réalisée en 2016 sur la Bretagne et les 10 Destinations Touristiques, une grande enquête de fréquentation s’est déroulée du 10 avril 2019 au 8 mars 2020 à Belle-Île. Le CRT a apporté son expertise technique en matière d’observation à la Communauté de Communes de Belle-Île.

L’objectif : disposer d’une photographie détaillée du tourisme pour mieux connaître les visiteurs de Belle-Île. Quel est le profil de ces visiteurs ? Quelle est leur satisfaction quant à leur expérience sur l’île ? Combien dépensent-ils ? Quelles activités pratiquent-ils ? …

Cette enquête a permis de collecter et analyser 1660 questionnaires de touristes et 396 questionnaires d’excursionnistes auprès des usagers des différentes compagnies assurant les liaisons maritimes traditionnelles au départ du port de Le Palais (Compagnie Océane, Navix et Compagnie du Golfe).

Sur cette année d’enquête, 434 000 visiteurs* ont posé le pied à Belle-Île.

56 % des visiteurs de Belle-Île ont au moins passé une nuit sur l’île (touristes) alors que 44% ont passé 1 journée ou moins sur le territoire (excursionnistes).

Plus de la moitié des touristes sont des primo visiteurs ou anciens visiteurs de Belle-Île. Ils viennent principalement en famille ou entre amis et séjournent environ une semaine sur l’île en hébergement marchand, principalement en hébergement locatif. Que ce soit en hébergement marchand ou non marchand, leur présence génère environ 1,5 millions de nuitées, la moitié ayant lieu sur les mois de juillet et août. Les activités du séjour s’organisent majoritairement une fois sur place. Au programme, surtout des activités de loisirs : promenade et balade à pied, repos, plage et baignade, marché. En moyenne, un touriste dépense 58€ par jour.

Concernant les excursionnistes (visiteurs à la journée) de l’île, 80% d’entre eux sont des touristes en séjour en Bretagne, principalement dans le Morbihan et dans les communes voisinent de Quiberon. Ils viennent à la journée et plutôt en cœur de saison. Parmi eux, 2/3 se rendaient sur Belle-Île pour la première fois. Le motif principal de cette excursion : découvrir ou faire découvrir l’île. Une nouvelle fois, les activités de loisirs sont plébiscitées (la promenade et balade à pied) mais la visite de sites naturels arrive aussi en tête du classement. En moyenne, un excursionniste dépense 106€ (dont 36€ de transport) pour son escapade à Belle-Île.

Le tourisme est un secteur économique majeur de l’Île. La consommation touristique s’élève à 105,9 millions d’euros par an.

Retrouvez tous les détails de l’étude ici

*Les usagers des ports et de l’aérodrome ont été pris en compte dans le calcul du volume global de visiteurs, soit environ 15% du nombre total de visiteurs. Dans cette étude, ils sont exclus du champ de l’enquête.