Un marché On line qui reste très intermédié. Atout France Pays-Bas a amorcé le retour aux workshops en présentiel, pour la plus grande satisfaction de tous. Le 21 septembre dernier, 18 professionnels Français, sont venus rencontrer à Amsterdam les 16 TO présents pour ce workshop France annuel, avec pour thématique, le tourisme urbain et les courts séjours. Tourisme Bretagne et Destination Rennes office du tourisme ont répondu à cette invitation pour renouer les contacts et connaître les attentes des clientèles pour 2022.

Votre interlocutrice

Armelle Floc’h
Responsable promotion commerciale marchés étrangers

Le marché et la crise sanitaire

La France est la 1ère destination de séjour des Néerlandais en été, suivie par l’Allemagne et l’Autriche. Le pass sanitaire a été accueilli très positivement, signe de réassurance, et a incité à partir en vacances avec cette particularité, des réservations en dernière minute, liée à la crise Covid-19. Ainsi, en 2021, plus de 50% de la clientèle a séjourné à l’étranger. La proximité a été recherchée à la faveur de séjours dans l’ouest (32%) et le sud (21%) de la France, pour une durée de 6.9 nuitées.

Les produits recherchés

50% ont réservé uniquement des hébergements (28% en locatif et 23% en hôtellerie) et 10% des séjours all inclusive. Une recherche de prestations haut de gamme, et de qualité, que ce soit en Hôtellerie de plein air ou en location de maisons individuelles (dont il faut observer la forte augmentation) est à prendre en considération.

Enfin, sans surprise, la clientèle a choisi la voiture comme moyen de transport et recherché des formules de self-drive tours avec des étapes bistronomiques, basées sur une cuisine aux produits locaux et la visite de musées et monuments. A noter : l’augmentation d’achat de camping-cars et un rajeunissement de la clientèle sur ce mode de vacances.

Un point important : les établissements qui ont le plus profité de cette clientèle sont ceux qui ont su adopter une certaine flexibilité et proposer des conditions d’annulation souples. Ce point restera encore valable en 2022, ont indiqué les TO !

Pour rappel pour packager les offres, les activités recherchées :

  • Visites de monuments et sites historiques : 49%
  • Activités de rando pédestre : 58% vs Activités vélo : 14%
  • Plans d’eau – lacs – plages pour baignade : 39%
  • Visites de parcs et réserves naturels : 38%

(source : Atout France Pays-bas)

Les réservations

91 % des séjours ont été réservés en ligne et il est intéressant de souligner le fort taux d’intermédiation puisque 60% des clientèles ont réservé on line sur le site d’un TO. La barrière linguistique est l’une des raisons majeures mais aussi l’assurance de séjours de qualité proposés par les TO et bien entendu, le suivi client en cas d’un retour anticipé pour les raisons que l’on connait. C’est un marché où la cible de clientèle est prioritairement individuelle (couples-famille et 50+).

Les Tour operators restent confiants. Les réservations sont à un très bon niveau pour septembre et octobre et, à cette date, peu de faillites sont à déplorer.

Une remarque de leur part : La France est considérée comme une destination chère, comparée à l’Italie ou L’Espagne où les professionnels ont une politique tarifaire différente. A titre d’exemple : leur proposer des prix d’appel en début de saison peut faire démarrer les ventes plus rapidement et aussi avoir plus de flexibilité tarifaire dans le cadre d’actions de promotion que les TO mènent notamment pour des départs en mai – juin et septembre. Les séjours de l’année en cours sont affichés dès le mois de janvier sur les sites.

Bon nombre de contract managers sont actuellement en France pour la programmation 2022 et en conséquence ont dû annuler leur participation à ce workshop. Toujours est-il que les participants se sont montrés enthousiastes et comme toujours à la recherche de nouvelles idées et nouveautés pour séduire leur clientèle.