Ouverture de la ligne Copenhague-Nantes le 30 mars prochain :  le sésame pour l’accessibilité vers l’Ouest de la France.

Du 29 au 31 janvier, en partenariat avec Morbihan Tourisme, représenté par le Sofitel Thalassa § spa de Quiberon, le CRT a repris contact avec le marché Scandinave avec une présence aux 3 workshops B2B organisés par Atout France, qui se tenaient respectivement à Copenhague, Stockholm et Oslo.

Avec 5 à 6 semaines de congés annuels, le voyage reste un poste de dépense prioritaire pour cette clientèle au pouvoir d’achat élevé et qui se déplace en bords de saison, particulièrement en mai, juin juillet et septembre.

Quelles sont leurs attentes ?

Avant tout, il est certain, des destinations soleil ! L’Espagne et les Canaries restent leur 1ère destination (mais enregistrent une baisse de 5 % en raison des récentes chaleurs trop élevées) et la France tient la 6ème position. En France, leur destination privilégiée reste le Sud, mais les arguments développés lors de la présentation de notre région, appuyés par un powerpoint aux images séduisantes, ont interpellé nos interlocuteurs, quelque peu surpris par les atouts multiples de la Bretagne.

En effet, pour répondre à une clientèle à la recherche prioritairement de vacances ressourçantes et d’activités de plein air, notamment la randonnée, le vélo, la voile le golf et le yoga, mais aussi en quête de nouveautés, la Bretagne peut faire partie des nouvelles destinations Françaises. La région est en effet très peu programmée à l’heure actuelle si ce n’est en locatif.

Très sensibles à la randonnée, la mise en avant du sentier des douaniers, du golfe du Morbihan, des escapades sur les îles, les ont particulièrement intéressés.

Egalement, un intérêt pour des suggestions d’autotours en hôtels 4* et 5* avec étapes gastronomiques (incluant des produits locavores : les danois et suédois sont leaders dans la consommation de produits Bio dans le monde).

Quant au marché groupe, il est plus discret mais l’intérêt pour des circuits culturels associant les parcs et jardins, les châteaux a été remarqué.

Enfin, plusieurs agences spécialisées MICE rencontrées au cours de ce workshop pourraient être intéressées pour organiser des séminaires en Bretagne, du fait de l’ouverture de la ligne.

Les TO ne sont pas très nombreux sur ce marché, ni les agences de voyages et les OTA gagnent du terrain sur un marché leader en Europe pour les réservations de produits touristiques en ligne. Toutefois, ils résistent très bien grâce aux séjours packagés et leurs stratégies digitales pointues.