Au cours de ce trimestre, le CRT a participé aux workshops organisés en version digitale par Atout France, initialement prévus au printemps. Ces rendez-vous en face à face de 20 mn ont permis d’échanger avec 143 Tour Operators européens, à la recherche de suggestions innovantes pour leurs clientèles. La période Covid 19 les a conduits à repenser leurs programmations pour rebondir et rechercher des séjours inédits en France, pour une cible de clientèle avant tout individuelle et famille.

La Bretagne a été très sollicitée sur tous les marchés.

Afin de ne pas prendre de risques, les programmations débuteront en juin 2021.

Nouveauté : au cours de ces workshops, nous avons rencontré de nouveaux Tour Operators, qui ciblent des clientèles haut de gamme, habituées à voyager sur les marchés lointains et qui souhaitent proposer la Bretagne (marchés UK -Néerlandais prioritairement et USA-)

 

Les priorités 

1 – Chez les TO individuels : rassurer la clientèle par des séjours de qualité et attractifs
La clientèle individuelle aura besoin de s’évader et de voyager mais dans des pays proches avec une préférence pour les destinations nature et authentiques, dotées d’un environnement protégé. En conséquence, leur recherche porte sur des séjours inédits, hors des sentiers battus, basés sur des expériences locales (rencontres avec les producteurs, le savoir-faire local, les dégustations) et des activités outdoor à la journée ou demi-journée pour découvrir l’essentiel d’une destination.
Cette tendance s’est surtout faite ressentir chez les TO Italiens, Néerlandais et UK (à noter le retour des TO UK en Bretagne)

 

2 – Chez les TO spécialisés marchés groupes : une inquiétude non dissimulée
Constat : le tourisme de groupes est mis « en standby » au profit de séjours pour petits groupes de 8 à 18 pax constitués de personnes qui se connaissent (famille ou amis). Les TO sont conscients que les seniors + et les associations hésiteront à voyager en 2021 et ils n’ont aucune visibilité sur les voyages scolaires. Le GIR (individuels regroupés en autocar) n’est pas d’actualité. La priorité sera donnée à la voiture personnelle.
Les principaux marchés concernés : l’Allemagne, l’Espagne et l’Italie.

 

Qu’il gère des petits groupes ou des clientèles individuelles, le TO souhaite impérativement sortir des itinéraires « standard » pour donner du sens au voyage. De nombreuses thématiques leur ont été proposées, très souvent peu programmées : l’art contemporain et la peinture (école de Pont Aven, Mathurin Méheut…), les parcs et jardins remarquables, les châteaux et petites cités de caractère qui séduisent tant les clientèles étrangères, sans oublier les nombreuses balades en mer et en rivière, et la découverte des îles, recommandée sur les bords de saison.

Une demande de séjours « ressourcement » est aussi apparue, avec des cours de yoga, de padddle yoga, des balades nature et ce prioritairement sur le marché anglais.

 

3 – Une flexibilité attendue chez les professionnels :

Au niveau des contrats hébergements :

La réassurance sanitaire est prioritaire bien entendu ! Les réservations seront de dernière minute avec une demande aux hébergeurs de flexibilité à la réservation et des annulations sans frais ! Certains TO prévoient une assurance annulation covid19 dans leurs conditions de vente. Les TO seront exigeants sur la qualité des hébergements et des prestations fournies : la demande est prioritaire en hôtels de charme (4* ou 3* mais avec des services) et dans un environnement protégé – chambres avec balcon ou terrasse- restaurants avec terrasse recherchés

Des structures de 30/40 chambres toujours dans l’objectif d’éviter les foules et de s’engager auprès du client sur la réassurance sanitaire.

 

Calendrier des actions du semestre 2020

  • 7 octobre : workshop Allemagne : des TO autocaristes très inquiets
  • 28 et 29 octobre : workshop Italie : des Tour Operators positifs et des agences de voyage qui se tournent vers un tourisme individuel :
  • 5 et 6 Novembre : workshop Espagne : des TO majoritairement groupes très inquiets et qui travaillent aussi avec l’Amérique du sud –
  • 18 novembre : workshop Suisse : un workshop qui n’a pas apporté les retours escomptés, bon nombre de responsables d’agences en chômage partiel
  • 24 novembre : workshop Pays Bas – à la recherche de séjours d’exception –
  • 25 au 27 novembre : marché UK et autres marchés : Explore France – à la recherche de séjours d’exception 4 et 5*