© Michel RENAC – Morbihan Tourisme

Hôtellerie - Bilan annuel 2019

Résultats des enquêtes de fréquentation mensuelles menées par l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques

Capacité en chambres-jour offertes des hôtels bretons

8,8 millions de chambres-jour offertes (stable par rapport à 2018)

Sur l’ensemble de l’année 2019, les hôtels de la région ont proposé près de 8,9 millions de chambres-jour offertes aux visiteurs de la région. Cette offre demeure globalement stable par rapport à 2018 (-0,4 %). Le volume de chambres-jour offertes des établissements non classés recule de 7,8 % par rapport à 2018 et ne représente plus que 12% de l’offre hôtelière bretonne. Dans le même temps, la capacité en chambres-jour des établissements haut de gamme 4* et 5* progresse de 1,5 %.

Taux d’occupation moyen des chambres sur l'année 2019

Un taux d’occupation global de 58,5 % (en hausse de 1,1 point sur un an)

Le taux d’occupation moyen annuel de l’hôtellerie bretonne s’établit à 58,5 % en 2019 et progresse de 1,1 point par rapport à son niveau de 2018. Les établissements haut de gamme 4* et 5* présentent le taux d’occupation le plus élevé (63,8 % en moyenne sur l’année) mais ce sont les établissements de gamme économique 1* et 2* qui enregistrent la plus forte progression (+2,4 points sur un an). L’hôtellerie de chaîne intégrée se révèle également plus performante avec un taux d’occupation moyen de 64,0 % contre seulement 54,7 % pour l’hôtellerie indépendante, franchisée ou de chaîne volontaire.

Fréquentation globale des hôtels sur l'année 2019

8,0 millions de nuitées réalisées (une hausse de 1,6 % sur un an)

Plus de 8,0 millions de nuitées ont été réalisées dans les hôtels de la région en 2019. La fréquentation hôtelière bretonne atteint son niveau le plus haut depuis 2011, dernière année de référence depuis les différentes refontes méthodologiques des enquêtes de fréquentation engagées par l’INSEE. Le volume total de nuitées hôtelières progresse de 1,6 % par rapport à celui de 2018, qui, pour rappel, constituait déjà une année de référence.

Fréquentation hôtelière étrangère sur l'année 2019

1,2 million de nuitées étrangères (une baisse de 5,6 % sur un an)

La hausse de fréquentation hôtelière observée sur l’ensemble de l’année 2019 ne tient qu’à la bonne dynamique de la clientèle française. Avec 3,0 % de nuitées supplémentaires par rapport à 2018, elle a amplement compensé le déficit de clientèles étrangères. La fréquentation étrangère, elle, diminue significativement. Les nuitées étrangères, qui représentent 15,1% de la fréquentation hôtelière en 2019, diminuent de 5,6 % par rapport à l’an dernier, soit un déficit de plus de 70 000 nuitées pour les hôteliers de la région. Ce constat est général et parmi les principales clientèles étrangères de Bretagne, seules les nuitées belges progressent par rapport à 2018 (+2,4 % de nuitées hôtelières réalisées). Les plus fortes baisses de nuitées concernent les clientèles britanniques (- 16 %), nord-américaines (-10,6 %) et allemandes (-5,1 %).

Évolution des nuitées au cours de l'année 2019

Une bonne fréquentation sur la période estivale

Exception faite du 4ème trimestre où l’on observe une légère baisse du volume de nuitées, la fréquentation hôtelière a progressé sur l’ensemble de l’année 2019. C’est cependant essentiellement sur le 2ème et le 3ème trimestre, qui représentent les deux tiers des nuitées hôtelières de l’année, que la hausse de fréquentation a été la plus importante. Les nuitées hôtelières des mois de juin et juillet, qui ont progressé respectivement de 7,8 % et 4,8 %, ont fortement contribué au succès de la fréquentation touristique 2019.