© Yannick Le Gal

La conjoncture touristique

 

Comment se sont passées les vacances de Pâques ? Et les ponts ? Comment se passe la saison touristique ? Les touristes sont-ils au rendez-vous cette année ?

Rendez-vous indispensable chaque année, les enquêtes de conjoncture permettent de prendre le pouls des professionnels sur le déroulement de la saison estivale mais aussi lors des périodes de petites vacances, propices au développement du tourisme des quatre saisons.

Cet outil nous permet de connaître la satisfaction des professionnels selon le secteur d’activité, l’évolution de leur chiffre d’affaires, les clientèles présentent sur leurs territoires, le niveau des réservations mais aussi leur ressenti sur la période à venir.

Tendances avril 2022 : un démarrage réussi

72% des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique

72% des professionnels sont satisfaits de la fréquentation au mois d’avril, et notamment de la première quinzaine des vacances de printemps (zone B). En dépit des multiples facteurs qui n’aident pas le secteur du tourisme : Élections présidentielles, épidémie de Covid-19, prix de l’essence et des péages, situation de guerre en Europe, inflation, incertitude face à l’avenir. Les professionnels déplorent tout de même l’absence de la clientèle parisienne. Les structures de loisirs (couvertes et de plein air) comme les hébergeurs manifestent leur satisfaction avec un chiffre d’affaires et une fréquentation stable voire en hausse pour 72% des professionnels comparés au mois d’avril 2019. Et pour la suite ? Les perspectives sont plutôt encourageantes avec 80% des professionnels sereins pour la saison 2022. 67% des hébergeurs notent une stabilité, voire une avance des réservations au mois de mai.

 

Tendances mai-juin 2022 : une belle avant saison

85% des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique

Les professionnels bretons sont ravis de retrouver de l’activité au printemps. 85% sont satisfaits de la fréquentation touristique, quel que soit le territoire ou le type d’activité, même si celle-ci reste encore en retrait par rapport à 2019 (-5% de nuitées). Côté excursionnisme, la tendance est à la hausse (+10% / 2019). Même si le niveau d’avant crise n’est pas atteint, les clientèles étrangères sont de retour, notamment les Allemands. Le pont de l’Ascension a été plus plébiscité que le week-end de la Pentecôte. Et pour la suite ? crainte de fortes chaleurs, envie de grands espaces, de nature préservée ou de patrimoine diversifié, 12 % des Français qui ont l’intention de partir en France, prévoient de séjourner en Bretagne cet été, soit 2 points de plus qu’en 2021. Le coeur de saison s’annonce prometteur pour plus de 80% des professionnels, avec à fin juin, un niveau de réservation d’environ 65% pour les hébergeurs bretons. Des réservations de dernières minutes devraient aussi avoir lieu sous réserve que le contexte (7ème vague, grèves, prix des carburants…) ne supplante pas les envies de vacances.

 

Tendances juillet 2022 : le cœur de saison démarre fort

82% des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique

La fréquentation touristique du mois de juillet 2022 réjouit 82% des professionnels bretons ; en hausse par rapport à l’an passé, et même par rapport à juillet 2019 (+9%), grâce notamment au pont du 14 juillet (inexistant en 2019) qui a boosté la fréquentation du mois, et compensé l’impact d’un début de vacances scolaires tardif. La clientèle française reste très présente et les étrangers sont de retour. les Bretons sont également remarqués, en touristes mais surtout en excursionnistes. Si les hébergeurs sont ravis (87% satisfaits dont 45% très satisfaits), la satisfaction dans les structures de loisirs est plus contrastée. Impactées par la baisse du pouvoir d’achat et les épisodes caniculaires qui ont conduit les visiteurs à adapter leur programme de vacances à la recherche de fraîcheur. Les difficultés de recrutement s’ajoutant, la satisfaction des restaurateurs marque le pas : seuls 70% s’estiment satisfaits du mois de juillet. Soulignons également que les professionnels de Bretagne intérieure sont plus nuancés malgré des cyclistes venus en nombre le long des canaux (+30% par rapport à 2021). Août et septembre affichent des niveaux de réservation conformes aux attentes, et ce début de mois semble très dynamique.

 

Tendances août 2022 : touristes et Bretons au rendez-vous

93% des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique

Après un bon démarrage au printemps et une satisfaction en juillet comparable voire meilleure au mois de juillet 2019, 93% des professionnels bretons sont satisfaits de la fréquentation touristique du mois d’août, dont 2/3 très satisfaits. Pour 3/4 des professionnels, cette situation est conforme à leurs attentes, voire meilleure. Le volume de nuitées touristiques progresse de 13% par rapport à 2019 ainsi que la fréquentation excursionniste (+22%), venant renforcer la concentration de la fréquentation sur certains territoires, confirmant la satisfaction des professionnels. Cette année, le week-end du 15 août donnait lieu à un pont et a tenu ses promesses avec 90% des professionnels satisfaits. Les clientèles françaises comme étrangères étaient très présentes, avec un retour de certaines clientèles européennes (Belgique, Suisse, Italie, Espagne) et nord-américaines (USA, Canada). Comme pour juillet, les professionnels situés sur le littoral sont plus enthousiastes ainsi que les hébergeurs. La suite de la saison s’annonce prometteuse pour 3/4 des professionnels avec un niveau de réservation en septembre aux alentours des 50% pour les hébergeurs, un niveau stable voire en hausse pour 3/4 d’entre eux.

 

Tendances arrière-saison 2022 : une arrière-saison perturbée

77% des professionnels satisfaits de la fréquentation touristique

77% des professionnels bretons sont satisfaits de la fréquentation touristique de la période allant de septembre aux vacances de la Toussaint. Si les températures élevées la première quinzaine de septembre ont favorisé les déplacements touristiques, 2/5ème des professionnels notent un impact négatif de la pénurie d’essence de début octobre sur le fonctionnement de leurs structures (55% d’entre-eux n’ont pas été impactés). Ainsi, 1/3 des professionnels Bretons attendaient mieux de cette période, même si la fin de la pénurie d’essence a pris fin pour les vacances de la Toussaint, laissant 2/3 des professionnels satisfaits de cette période. Le pont de la Toussaint a donné lieu à un pic de fréquentation cette année. Les restaurateurs, fortement impactés par l’inflation et ses conséquences, sont les moins satisfaits de l’arrière-saison. Evénement majeur sur la Côté d’Emeraude, la Route du Rhum a permis de booster la fréquentation des clientèles d’affaires comme de loisirs sur le territoire.