Webinaires #itinerance

Dans le contexte actuel associé à une conscience écologique accentuée, le tourisme d’itinérance est un moteur d’attractivité des territoires. La clientèle itinérante est aujourd’hui une clientèle qui se développe et qu’il faut soigner. Vous apprendrez ici à améliorer l’accueil de ce public en forte croissance, qu’il soit à pied ou à vélo.

Découvrez les autres #thématiques

REPLAY

La success story de l’itinérance et le positionnement des véloroutes bretonnes

Les 5 idées clés à retenir !
  1. L’itinérance est porteuse. Elle coche toutes les cases des tendances de consommation : déconnexion et dépaysement, découverte et enrichissement, détente et relaxation, convivialité.
  2. L’itinérance à la carte ne signifie pas improvisation : des informations, recommandations et conseils sont nécessaires pour préparer son voyage.
  3. L’itinérance, c’est l’opportunité de voyager responsable, vivre des expériences et s’ancrer dans la culture locale. Il faut donc construire une offre riche en ce sens, pas uniquement des trajets entre 2 points sur la carte.
  4. Les nouvelles clientèles itinérantes recherchent confort et sécurité : séjours inférieurs à une semaine, exigence de services basiques sur place, hébergements essentiellement marchands, maîtrise du budget.
  5. L’itinérance dépasse les frontières des communes, des départements et des régions. S’unir pour proposer une offre riche aux yeux du client garantit visibilité et attractivité.

REPLAY

Vélo à Assistance Electrique (VAE), sésame pour le tourisme à vélo ?

Les 5 idées clés à retenir !
  1. Un VAE est considéré comme vélo s’il est équipé d’un moteur électrique de 250 W limité à 25Km/h dont l’assistance est exclusivement enclenchée par le pédalage.
  2. Un marché en progression de 28%, qui a dépassé le milliard d’euros de chiffre d’affaires pour 660 000 VAE vendus en 2021 avec une prévision de 3 millions de VAE pour l’année 2030.
  3. Les cyclistes itinérants sont des cyclistes (presque) comme les autres, avec des attentes et des besoins inhérents à la pratique.
  4. Recharge et sécurité sont les éléments-clés de l’offre d’itinérance à VAE. Le positionnement des points de recharge peut s’appuyer sur des commerces et services existants. Les stationnements des vélos doivent être sécurisés au même niveau que ceux des voitures.
  5. L’offre VAE loisirs doit être intégrée dans un plan global de mobilité répondant aux besoins de l’ensemble des cyclistes évoluant sur un territoire. Cela implique une coordination importante entre les acteurs de la filière.

REPLAY

Itinérance pédestre, comment bien construire et mettre en marché une offre d’itinérance pédestre ?

Les 5 idées clés à retenir !
  1. Les randonneurs itinérants peuvent générer des retombées économiques plus élevées que les sédentaires et peuvent contribuer à élargir les ailes de saison dans les zones très touristiques.
  2. Le marché de l’itinérance pédestre est en croissance, mais dans un contexte fortement concurrentiel entre destinations qui impose d’être performant dans son offre et efficace dans sa commercialisation. On ne peut capter les randonneurs itinérants et générer des retombées significatives qu’en mettant à leur disposition des services spécifiques pour faciliter leur itinérance et garantir la qualité de l’expérience
  3. Un fort enjeu de facilité pèse sur la phase amont du séjour des randonneurs itinérants (préparation, réservation) et nécessite a-minima d’être outillé en matière d’outil de réservation en ligne.
  4. Les contraintes spécifiques à l’accueil de randonneurs itinérants imposent aux hébergeurs d’être plus disponibles et adaptables que pour des clientèles sédentaires
  5. La construction d’une offre d’itinérance performante suppose une collaboration inter-métiers et inter-territoires, qui doit être pérennisée par la constitution et l’animation du réseau d’acteurs impliqués dans l’infrastructure de pratique, les services marchands, la promotion-communication, la commercialisation.

REPLAY

L’itinérance rime avec accueil à la nuitée. Comment garantir un accueil de qualité et économiquement viable ?

Les 5 idées clés à retenir !
  1. L’accueil de clientèles itinérantes à la nuitée nécessite de la part des hébergeurs une plus grande adaptabilité et disponibilité que pour les clientèles en séjour sédentaire.
  2. Le turn-over des clients impose la mise en place d’un fonctionnement et d’un modèle économique spécifiques pour garantir une exploitation rentable.
  3. Une configuration bien réfléchie de l’hébergement permet d’assurer son attractivité et d’optimiser son remplissage. Des solutions techniques et organisationnelles peuvent faciliter l’exploitation en limitant ou rationalisant les opérations répétitives.
  4. La mise au point d’une gamme de prestations adaptée est au cœur de la performance économique d’ensemble.
  5. Il existe des alternatives pour combler des lacunes sur certaines étapes sans hébergement ou ne disposant pas de capacités d’accueil suffisantes en période de pointe.

Journée « Accueil Vélo »

Temps fort réservé aux professionnels labellisés « Accueil Vélo »

Evènement reporté

Temps fort réservé aux professionnels Accueil Vélo. Une invitation personnalisée sera transmise ultérieurement.

Vous souhaitez en savoir plus ?

Maud Le Houérou

Chargée de mission – Référente Itinérance

100 % bretonne et engagée dans le tourisme de randonnée depuis plus de 20 ans, Maud Le Houérou coanime le schéma régional et interdépartemental des véloroutes de Bretagne. Passionnée par les activités « outdoor », elle accompagne et participe à la structuration de projets d’itinérance à l’échelle bretonne et nationale. Convaincue par les plus-values de l’intelligence collective et de l’esprit d’équipe, elle prône les liens et la mise en réseau des partenaires pour construire des projets durables.

Des services pour vous développer

Diversifiez votre clientèle avec Accueil Vélo