Après une première mondiale au Festival International du Film d’Animation d’Annecy où il a reçu le Cristal du court métrage, le film de Bruno Collet était automatiquement éligible à l’Oscar 2020 du court métrage d’animation.

Cette année, un nombre record de plus de 90 films courts animés étaient en lice lors du premier tour des votes. Mémorable, de Bruno Collet, produit par Vivement Lundi ! était en lice pour les Oscars, parmi les dix derniers films d’animation.

Depuis le 13 janvier dernier, Mémorable est nommé parmi les 5 finalistes dans la catégorie Court métrage d’animation. Rendez-vous le 9 février 2020 pour connaître le résultat.

Ce court métrage sur la maladie d’Alzheimer connaît un engouement formidable dans les festivals internationaux : il a, à ce jour, reçu 35 distinctions. Début 2020, il sera en compétition au Festival du court métrage de Clermont-Ferrand, au Flickerfest de Sidney, au VOID de Copenhague ou à Anima Bruxelles.

Synopsis : Depuis peu, Louis, artiste peintre, vit d’étranges événements. L’univers qui l’entoure semble en mutation. Lentement, les meubles, les objets, des personnes perdent de leur réalisme. Ils se déstructurent, parfois se délitent…

« Mémorable » est produit par la société rennaise Vivement Lundi ! avec la participation de France 2, du CNC (aide au programme + CVS), de la Région Bretagne, du Département des Côtes d’Armor, de TVR, Tébéo et TébéSud, de la Procirep et de l’Angoa.

 UN FLM EN MARIONNETTES ANIMÉES

« Mémorable » est un film de 12 minutes qui mélange marionnettes animées et effets spéciaux en 3D créés par ordinateurs. Il a été réalisé à Rennes où la fabrication des décors et des marionnettes, le tournage et la post-production ont duré 12 mois.

La musique originale a été composée par Nicolas Martin.

Les comédiens André Wilms et Dominique Reymond prêtent leurs voix aux personnages de Louis et de Michelle.

BRUNO COLLET

C’est le sixième court métrage d’animation de Bruno Collet. Diplômé des Beaux-Arts de Rennes, il a notamment réalisé « Le Dos au mur », primé à la Semaine de la Critique en 2001, « Le Jour de gloire… » (2007) – un film en marionnettes animées sur le statuaire de la 1ère Guerre Mondiale – et « Le Petit dragon » (2009), un hommage animé à Bruce Lee multi-primé.

Je voulais me placer dans la tête du malade. Je n’avais vu qu’un regard extérieur, souvent le regard de l’aidant, la personne qui accompagne – souvent la femme – qui va essayer d’entretenir la mémoire de son mari ou l’aider à retrouver des souvenirs. Je suis tombé sur des tableaux du peintre William Utermohlen. C’est le point de départ. C’était la première fois que je voyais des autoportraits d’un malade qui dessine comme ça son visage, jusqu’à ce qu’il soit hospitalisé. Je me suis dit qu’il y avait vraiment un angle différent à proposer sur la maladie… / Bruno Collet