Pour la première fois dans la région, une enquête a été réalisée par le CRT Bretagne auprès des Résidents Secondaires de 10 stations littorales* membres du réseau Sensation Bretagne.

A l’initiative du réseau Sensation Bretagne qui cherchait à mieux connaître les résidents secondaires de ses communes, cette enquête conduite par le Comité Régional du Tourisme de Bretagne en 2019 auprès de 20 000 propriétaires permet d’identifier les attentes et besoins de ces mi-résidents, mi-touristes. Créateurs d’une richesse toute l’année dans différents domaines de l’économie, il parait nécessaire de renforcer les liens qui unissent ces résidents aux territoires, de les impliquer dans la vie locale, d’en faire des ambassadeurs de la Bretagne.

Alors, qui sont les résidents secondaires des stations littorales ? Quelles sont leurs habitudes de séjour dans la région ? Comment perçoivent-ils les stations ?

Agés de 65 ans en moyenne, ils sont propriétaires d’un logement dans cette station par choix, pour 52% depuis plus de 20 ans. Près des ¾ d’entre-deux proviennent du nord ouest de la France et de la région parisienne.

Loin d’être un placement financier, leur pied à terre constitue pour 9 résidents secondaires sur 10 un lieu de repos ou de retrouvailles. Ils se sentent bien, voire très bien et de mieux en mieux dans leur commune d’adoption.

Présents en moyenne 96 jours dans l’année, les résidents secondaires ont un réel impact économique sur le territoire. Au-delà de leur consommation du quotidien pour laquelle ils privilégient les commerces de proximité, ils font également travailler le tissu économique local. Ainsi, 82% ont fait des travaux dans leur logement au cours de ces 5 dernières années en s’appuyant le plus souvent sur des entreprises locales ou voisines. 61% font également appel à des sociétés locales pour l’entretien de leurs résidences secondaires, ponctuellement ou tout au long de l’année.

Ils sont très attachés à leur lieu de villégiature. Plus de 90% restent informés de l’actualité de leur commune de résidence secondaire pendant leur période d’absence. Sur place, 82% utilisent les services de l’office de tourisme. Ils sont globalement satisfaits de l’offre des stations, que ce soit en matière de commerces, de restauration ou encore de loisirs, satisfaction renforcée en cœur de saison. Ils jugent également l’impact du tourisme de manière positive pour le développement économique local, soulignant cependant les désagréments liés au stationnement et la circulation en saison estivale.

Vous trouverez ici les résultats de cette enquête.

*Arzon, Carnac, Erquy, Pléneuf-Val-André, Plouguerneau, Roscoff, Saint-Quay-Portrieux, Perros-Guirec, Landéda, Trébeurden