Après les premiers résultats de l’enquête nationale* sur les attentes, comportements et intentions de départs des Français pour cet été, le CRT Bretagne, qui a piloté le projet, est désormais en mesure de dévoiler des éléments de réponse propres à la Bretagne.

L’enquête a révélé que la Bretagne figurait parmi les régions les plus attractives pour les vacances d’été des Français. Elle a aussi permis de dégager des précisions sur les profils et expectatives des touristes attirés par la région.

L’attraction de la Bretagne se confirme

A la mi-juin, 1 Français sur 2 prévoit de partir en vacances et / ou week-end cet été. Un chiffre pour l’heure bien inférieur au taux de départ habituellement constaté à cette période (80%), mais qui pourrait augmenter au regard des 22% de Français toujours indécis.

Peu touchée par le COVID19, réputée pour ses grands espaces, son calme propice au ressourcement, la Bretagne attire. 7,5% des Français ont l’intention d’y séjourner cet été. Parmi eux, des Bretons bien-sûr, mais pas uniquement. La clientèle de proximité sera en augmentation et on comptera notamment 23% de Franciliens, 17% de Bretons, 12% de Ligériens, 9% d’habitant du Grand Est. A noter, 1 Breton sur 4 ayant prévu de partir cet été séjournera en Bretagne. La région sera ainsi leur 1ère destination de vacances.

71% des Français qui viendront en Bretagne séjourneront sur le littoral, 17% à la campagne. 88% d’entre eux déclarent rechercher davantage des destinations nature ou encore moins fréquentées qu’à l’accoutumée. Conséquence de ces attentes, si les Destinations Touristiques du sud de la région restent privilégiées, l’attractivité de certaines destinations de la côte nord est renforcée.

Vigilance accrue pour l’organisation des séjours

42% des Français ayant prévu de partir en Bretagne avaient organisé leur séjour avant le confinement et ont pu maintenir leurs projets initiaux, contre 32% à pouvoir le faire en moyenne au niveau national. Pour ceux qui n’avaient pas réservé, 31% sont sur le point de le faire maintenant qu’ils y voient plus clair et 17% vont véritablement attendre le dernier moment pour réserver.

Dans tous les cas, ils veulent sécuriser au maximum leurs vacances. Ainsi, plus de la moitié des Français ayant prévu de partir en Bretagne attendent des garanties quant au respect des gestes barrière dans les lieux publics, les commerces, restaurants ou sites de visites. Ils souhaitent également avoir l’assurance que les principaux sites et lieux de visite seront ouverts, afin de pouvoir profiter pleinement de leurs vacances.

Au-delà des touristes, des excursionnistes

Après cette période de confinement, 2/3 des Bretons réaliseront plus d’excursions (balade, visites de sites…) dans leur région qu’à l’accoutumée. Pour cette pratique, ils recherchent en priorité des grands espaces naturels, des itinéraires de randonnée pédestre, des sites patrimoniaux, des parcs et jardins ou encore des lieux de baignade. Et là encore, ils seront attentifs à l’application des protocoles sanitaires et au respect des gestes barrière. Ils pourront également bouder certains types d’équipements, jugés trop risqués.

Les résultats complets de l’enquête nationale et du focus Bretagne sont disponibles ICI

*Cette enquête pilotée par le CRT Bretagne a été menée et financée en partenariat avec 13 CRT. 10 400 Français ont été interrogés sur leurs intentions de départ en week-end et / ou vacances entre juin et septembre 2020.

Terrain d’enquête : Bilendi. Traitement et analyse : CRT Bretagne.