Le calendrier opportun avec le pont du 14 juillet et les températures exceptionnelles confirment les intentions de départ vers la Bretagne, conformément à l’enquête réalisée en juin dernier. On enregistre une hausse de 10 % du volume de nuitées touristiques sur la première quinzaine de juillet par rapport à 2019.

 

70 % des nuitées observées sur la première moitié du mois de juillet sont issues de la clientèle française. L’Île de France représente près du tiers des nuitées touristiques françaises, devant la Bretagne (15 %), les Pays de la Loire (12 %) et la Normandie (7 %). Côté clientèles étrangères, ce sont majoritairement les Allemands, les Anglais et les Belges qui ont fait le choix de la Bretagne pour leurs vacances.

Votre interlocuteur

Arnaud Defosse
Chargée d’études

La hausse de fréquentation concerne l’ensemble de la région. Ce sont les destinations Bretagne Sud – Golfe du Morbihan, Cap Fréhel – Saint-Malo – Baie du Mont-Saint-Michel et Bretagne Loire Océan qui enregistrent les plus fortes affluences et qui concentrent, à elles trois, la moitié des nuitées observées.

La fréquentation touristique depuis le premier avril est, à ce jour, légèrement au-dessus de celle de 2019 et le niveau de réservation dans les campings pour le reste de l’été est en progression par rapport à l’année dernière.