La pandémie de COVID-19 a eu un impact considérable sur le tourisme. Fermetures de frontières, confinements et annulations de voyages ont mis à mal l’économie touristique à travers le monde. En 2021, dans un contexte encore très incertain à court terme, l’Organisation Mondiale du Tourisme annonçait une reprise lente et graduelle. Cependant, le secteur touristique a de nouveau fait preuve d’une incroyable résilience. Protocoles sanitaires pour protéger les voyageurs et les travailleurs du secteur, promotion du tourisme de proximité pour pallier aux restrictions de déplacements, choix de la campagne et des activités de pleine nature en réponse à la nécessité de se distancer socialement, en 2022, entreprises et destinations touristiques ont su saisir les opportunités qui se présentaient à elles pour se remettre de la crise et rebondir.

Votre interlocuteur

Arnaud Defosse Chargé d’études

La reprise de l’activité touristique bretonne aura été plus précoce que prévue et la région n’aura pas à attendre 2024 ou 2025 pour retrouver son niveau de fréquentation d’avant crise. Avec plus de 117 millions de nuitées touristiques réalisées, l’année 2022 fait désormais figure d’année de référence pour le tourisme en Bretagne avec une fréquentation supérieure de 6 % à son niveau d’avant crise (111 millions de nuitées en 2019 selon les données issues de Flux Vision Tourisme d’Orange business services). Les clientèles internationales sont de retour (+1 % par rapport à 2019) et la clientèle française ne faiblit pas (+8 % par rapport à 2019). Découvrez ci-dessous le détail du bilan annuel 2022 :