Pour accompagner les entreprises à relever les défis de la transition écologique, l’état a créé en 2021 le Fonds tourisme durable, opéré par l’agence de la transition écologique (ADEME). Ce fonds comprend 3 volets dont un volet dédié au « Slow tourisme » destiné à soutenir le développement d’offres de tourisme durable et responsables dans les territoires ruraux, en couvrant une partie des coûts liés à l’émergence, au développement et à la réalisation de ces projets. 

 

Dans cette perspective, un appel à projets national doté de 4,7 millions d’euros a été lancé. Au terme des deux vagues de cet appel à projets, 521 dossiers ont été déposés.  Ce sont 73 projets qui ont été retenus dont 62 en France métropolitaine et 11 dans les Outre-mer, pour un montant moyen octroyé de 65 000 par projet.  En Bretagne, 5 dossiers ont été retenus, toutes nos félicitations à nos bénéficiaires Bretons !   

 

Votre contact

Laëtitia HAREL
Chargée de mission tourisme durable

Catégorie « Hébergements touristiques évoluant vers une offre complète de slow tourisme » 

 

  • Dihan Evasion – Ploemel (56)  

D.I.H.A.N « la pause » en Breton – Ferme familiale transformée en hébergement éco touristique dédié à la nature et à l’insolite autour de l’idée du voyage immobile, de la pause et des hébergements du monde (yourte, roulotte, chalet de Laponie …). Son projet est d’enrichir l’expérience des visiteurs autour du temps retrouvé par de nouveaux aménagements, un « circuit de ralentissement », un potager et un espace pour des activités de bien-être et artistiques. 

 

  • La Forêt TOTEM – Persquer (56)  

Création d’un espace de ressourcement autour d’un hébergement traditionnel, dans un parc boisé en centre Bretagne : hébergements insolites, aménagements extérieurs et propositions d’activités animés par des partenaires locaux. La forêt TOTEM bénéficie également pour son projet du soutien de l’ADEME dans le cadre du volet 2 du Fonds tourisme durable, accompagné par Tourisme Bretagne.  

 

  • NORZH – Plouguerneau (29)  

Ecogites insolites quatre saisons (maison bateau et gîte d’étape chez l’habitant) souhaitant mettre en place des activités slow touristiques : découvertes et sensibilisation à la transition écologique et aux richesses du territoire par la pêche à pied, les sorties en canoë de mer ou la marche aquatique, rencontres et animations en lien avec les habitants (nettoyage de plage, pressage de jus de pommes, fumage de poisson, siestes contées)  

 

Catégorie « Offres touristiques à dimension sociale »  

 

  • Emmaüs Primelin – Primelin (29)  

Transformation d’un centre de vacances pour les Compagnons en un tiers lieu, permettant la rencontre entre personnes du territoire ayant des difficultés d’accès aux vacances et les autres publics touristiques, autour d’activités slow touristiques de découverte du territoire et de ses habitants via les mobilités douces et la structuration d’une animation par des « circuits-courts » sur le territoire.  Emmaüs Primelin bénéficie également pour son projet du soutien de l’ADEME dans le cadre du volet 2 du Fonds tourisme durable, accompagné par l’UNAT Bretagne.  

 

  • Fleur de jour – Saint Madec (22)  

Enrichissement de l’offre d’accueil d’une maison et table d’hôtes pour personnes en situation de handicap et leurs aidants, via des activités slow touristiques adaptées et accessibles (jardinage en permaculture, apiculture, ateliers cuisine, balades à vélo, randonnées avec un âne) et l’organisation de rencontres avec des acteurs engagés du territoire à la découverte des ressources naturelles, architecturales et humaines locales.  

 

Dans le cadre du plan Destination France annoncé par le Premier Ministre Jean Castex le 20 novembre dernier, le Fonds Tourisme durable sera renforcé et porté à hauteur de 70 millions d’euros pour la période 2022-2024.   

 

 

Tourisme Bretagne accompagne depuis Avril 2021 le volet 1 et 2 du fonds de relance Tourisme durable auprès des hébergeurs touristiques et restaurants éligibles.  34 professionnels à ce jour ont été accompagnés dans leur demande de dépôt d’aide pour un montant total d’aide estimé de plus de 700 000 €.  

 

>> Accédez à des financements pour votre transition écologique

 

©Emmanuel Berthier