Suite à une édition appauvrie en 2021, le Salon du Tourisme International madrilène a été maintenu et a accueilli les professionnels du Tourisme et la presse spécialisée du 19 au 23 janvier, pour la plus grande satisfaction de tous. Cette 42ème édition inaugurait le circuit des grands rendez-vous du monde du voyage avec la participation de 7.000 entreprises du secteur et 107 destinations représentées. Ces chiffres sont encore loin des 255.000 participants de la dernière édition prépandémique, mais la tendance à la hausse de la présence internationale se poursuit. 80.000 professionnels ont pu parcourir avec optimisme ses pavillons et retrouver un évènement phare du marché espagnol. Le deuxième salon le plus important au monde est, en effet, un espace privilégié pour rencontrer ou renouer avec les acteurs de l’industrie touristique mondiale, les journalistes spécialisés et les influenceurs de toute l’Espagne.

Des journalistes à l’affût des dernières tendances

Souvent sur rendez-vous, les journalistes spécialisés et les influenceurs sont venus en nombre pour rencontrer agences de communication et destinations afin d’organiser leurs agendas 2022 et dénicher de nouvelles expériences pour leurs lecteurs. Afin de répondre à leurs attentes, Tourisme Bretagne a organisé une dizaine de rendez-vous individuels avec des journalistes, afin de personnaliser les échanges et de proposer des sujets pertinents.

Hormis certains grands groupes d’Édition encore réticents, la presse espagnole reprend peu à peu le rythme et souhaite réactiver les accueils de presse afin de publier des sujets inspirants pour leurs lecteurs. Fitur est un outil important pour promouvoir la destination. Il permet d’avoir des échanges constructifs pour convaincre les journalistes de venir ou de revenir en Bretagne et donne l’opportunité de rencontrer de nouveaux contacts intéressants de toute l’Espagne.

Positionner la Bretagne comme destination expérientielle

Ces prises de rendez-vous ont permis à la Bretagne, une région déjà très appréciée des Espagnols, de se positionner dans un contexte de grande concurrence où toutes les destinations présentent leurs atouts touristiques, dans un cadre post-Covid qui a fait évoluer la demande. La recherche d’expériences exclusives et écoresponsables situées à proximité marque encore cette année 2022. Une tendance qu’affiche l’ensemble des destinations avec des slogans comme Madrid, a tu ritmo (Madrid à ton rythme) de la région de Madrid ou Jerez, desnuda tus sentidos (Jerez, mets à nu tes sens) de la ville de Jerez. Une vague sur laquelle surfe la Bretagne avec une mise en avant remarquée sur ses outils de communication qui permet à la région de répondre aux attentes de la presse espagnole. C’est le cas, notamment, du supplément féminin Mujer Hoy du quotidien ABC qui propose à ses lectrices des escapades thématiques de saison ou le mensuel sportif Oxígeno qui privilégie aujourd’hui l’offre durable des destinations qu’il met en avant.

Les TO spécialisés encore discrets à Fitur 2022

Actuellement dans une phase d’identification des TO spécialisés (vélo, rando, bien-être, expériences sur mesure), des premiers contacts ont été établis mais Fitur n’a pas permis d’organiser de rendez-vous. En effet, ces professionnels de petites structures n’ont pas souhaité de se rendre sur le salon du tourisme cette année.

L’identification de ces TO se poursuit afin de leur présenter les atouts de la Bretagne dans le cadre de leurs offres spécifiques. Pour ce faire, des démarchages seront organisés ultérieurement pour favoriser les échanges.