Réalisée en 2018, les résultats de l’étude auprès des passagers en escale dans les ports bretons ont été livrés à nos partenaires cette semaine.

Pour rappel, les acteurs du tourisme en Bretagne ont lancé une première étude d’envergure régionale auprès des croisiéristes en escale en Bretagne afin d’optimiser le développement de cette clientèle. Qui sont ces visiteurs ? Quelle est leur satisfaction quant à leur expérience bretonne ? Quelles sont leurs pratiques en matière d’excursions ou de visites libres de nos villes ? Combien dépensent-ils ? … une mine d’information permettant à chacun d’ajuster au mieux ses stratégies.

Avec ses 63 escales dans les quatre ports bretons (Brest, Belle-Île, Lorient et Saint-Malo), ce sont 26 000 croisiéristes qui ont foulé le sol breton, soit 2/3 des passagers embarqués. En majorité américaine ou européenne, cette clientèle est constituée principalement de couples âgés et aisés. Si la quasi-totalité sont des habitués des croisières avec déjà plusieurs croisières à leur actif, 95% sont des primo visiteurs dans la ville d’escale en Bretagne. Ils restent en moyenne 4h30 à terre et côté découverte des lieux, la moitié des croisiéristes est partie en excursion organisée et l’autre moitié en visite libre. 3 croisiéristes sur 4 ont pratiqué une activité de loisirs (resto, shopping, promenade à pied…) contre 1 sur 2 une activité de découverte (visite de ville, village, monuments, musées, sites historiques …).

Les résultats de cette étude viennent alimenter la feuille de route croisière et permettront aux ports d’optimiser leur politique d’accueil de croisiéristes.