Près de 7 millions de visiteurs ont fréquenté au moins l’un des 216 sites ayant répondu à notre enquête en 2021. La fréquentation est bien supérieure à celle de 2020 (+32%) mais elle ne rattrape pas encore le niveau de 2019 (-25%) : la majorité des structures n’a pu ouvrir qu’à partir du 19 mai 2021. En cause ? Le 3ème confinement en avril et les réglementations sanitaires contraignantes.

Les spécificités de l’année 2021 sont visibles sur les volumes d’entrées mais aussi dans leur répartition. Tout d’abord, les périodes d’ouverture ont été plus réduites (14% des établissements ouverts toute l’année contre 32% en 2019).

Votre interlocutrice

Solène Harel
Chargée d’études

Par voie de conséquence, la fréquentation s’est fortement concentrée sur le cœur de saison (55% des entrées cumulées sur juillet et août contre 44% en 2019) ; Septembre complétant le podium (11%). D’autre part, la clientèle étrangère est une nouvelle fois inférieure aux années précédant la crise Covid sanitaire : 7% contre 9% en 2019 et 10% en 2018. La clientèle « groupe » a aussi fait défaut : 7% contre 14% en 2019 et 17% en 2018.

Les indicateurs économiques semblent quant à eux se maintenir : 51 millions d’euros de chiffre d’affaires ont été générés (148 structures répondantes) et 1 200 équivalents temps plein (197 structures répondantes).

Après une année 2020 difficile rythmée par les confinements et les restrictions, les visiteurs semblent avoir privilégié la convivialité pour leurs loisirs ; Océanopolis à Brest, le Grand Aquarium à Saint-Malo et le Parc animalier et botanique de Branféré à Le Guerno occupent le podium en nombre d’entrées payantes.

Retrouvez tous les résultats de l’enquête ici.