Après plusieurs années perturbées par la crise sanitaire, un retour à la normale a été observé en 2022, avec une année sans annulation d’actions sur les marchés européens. C’est donc un plan de communication complet et multicanal qui a pu être mis en place tout au long de l’année sur les 6 marchés prioritaires de Tourisme Bretagne : UK, Allemagne, Belgique, Pays-Bas, Suisse et Espagne. 

De cette année 2022, nous retiendrons essentiellement de très belles créations de contenus Bretagne sur ces différents marchés, des partenariats médias de qualité contribuant au renouvellement de l’image et une stratégie réseaux sociaux et marketing relationnel qui porte ses fruits.

 

Une campagne en 3 volets 

Tourisme Bretagne s’est associé à Atout France dans le cadre de la campagne paneuropéenne, qui réunit toutes les régions de France pour une campagne d’envergure en 3 volets :     

Volet n°1 

Une partie tronc commun réunissant toutes les régions françaises, avec des campagnes sur les réseaux sociaux, s’appuyant à la fois sur des visuels et sur des vidéos créées par des influenceurs. Toutes ces actions cumulées ont permis générer plus de 900 millions d’impressions dans 10 pays européens

 

Vos interlocutrices

Maud Gicquel
Responsable des marchés étrangers
Charlotte Samson
Chargée de communication

Volet n°2

Une partie spécifiquement Bretagne, avec des plans d’actions dédiés sur 3 marchés : UK, Belgique et Pays-Bas.
Sur ces trois marchés, les actions cumulées ont permis à ce jour de toucher 17 millions de personnes (chiffres provisoires, certaines campagnes étant encore en cours).

Des campagnes de formats et ampleurs différents, donnant l’opportunité de toucher les deux cibles prioritaires (les couples sans enfants et les familles) et de mutualiser les actions avec les partenaires institutionnels bretons.

L’année 2022 a été marquée par de belles créations de contenus, grâce à une collaboration étroite avec des influenceurs de qualité. Ce sont ainsi 15 accueils d’influenceurs qui ont pu avoir lieu, et qui ont généré des articles, des photos, des posts réseaux sociaux et des vidéos. Plusieurs idées séjours ont été créées pour le site Tourisme Bretagne.

 

18 partenariats médias ont vu le jour sur ces différents marchés en 2022, essentiellement à destination des cibles DINKS/jeunes actifs, auprès desquelles le renouvellement d’image est un enjeu fort. L’occasion de faire la part belle à la culture, aux escapades natures et aux roadtrips, très tendances sur les différents marchés. L’occasion aussi de tester différents types de medias : magazines print, online, plateformes web ou podcast. L’objectif ? Aller chercher nos cibles là où elles s’informent.  

 

Volet n°3

Une partie là aussi spécifiquement Bretagne, en collaboration avec Atout France et des partenaires privés. Pour cette année 2022, Tourisme Bretagne s’est associé à Brittany Ferries pour des campagnes communes auprès des familles britanniques.  

 

Des stratégies développées pour les marchés étrangers 

En parallèle de ces actions de communication, Tourisme Bretagne a fortement développé sa stratégie réseaux sociaux et marketing relationnel sur les marchés étrangers.

L’objectif ? Animer et engager les audiences étrangères toute l’année grâce à des canaux de communication propre à Tourisme Bretagne. Des efforts payants qui s’illustrent par des résultats positifs :  le taux moyen d’ouverture des newsletters étrangères est de 29,5% , la base de données de la clientèle étrangère a augmenté de 40% et ce sont plus de 100 000 followers qui suivent les réseaux sociaux étrangers de Tourisme Bretagne soit une augmentation de plus de 41% par rapport à 2021 

Toutes ces actions de communication s’inscrivent dans une stratégie globale incluant un travail de fond auprès de la presse et des professionnels de l’intermédiation étrangers. Ces sujets feront l’objet d’un bilan spécifique prochainement.  

Ce bilan communication est le fruit d’un travail conjoint mené par l’équipe Tourisme Bretagne, ses agences de représentation à l’étranger et les bureaux Atout France. Il se fait en collaboration étroite avec les acteurs institutionnels bretons.